L’Agence

L’Agence forestière de la Montérégie

Mise en place en 1996 en vertu de la Loi sur les forêts (L.R.Q., c. F-4-1), l’Agence forestière de la Montérégie (AFM) est un organisme à but non lucratif composé de représentants régionaux de l’industrie, des producteurs de bois, du milieu municipal et du gouvernement du Québec.

Mandats

Les principaux mandats de l’AFM sont d’orienter et de développer la mise en valeur de la forêt privée de son territoire, en particulier par :

  1. l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi d’un plan de protection et de mise en valeur des forêts privées (PPMV) ;
  2. le soutien financier et technique à la protection ou à la mise en valeur des forêts privées (programme d’aide à la mise en valeur des forêts).


Territoire

Pour le détail des municipalités du territoire, cliquez ici…

Le territoire de l’Agence forestière correspond à la région administrative de la Montérégie.  Presque entièrement de tenure privée, elle s’étend sur plus de 11 700 km carrés, dont un peu moins du tiers est couvert de forêt.
Le territoire de l’Agence inclut 177 municipalités, regroupées en 14 MRC, en plus de l’agglomération urbaine de Longueuil.  Avec ses 1,4 millions d’habitants, la région est la deuxième plus populeuse du Québec après Montréal.


Fonctionnement

Comme les autres agences régionales de mise en valeur des forêts privée, l’Agence forestière de la Montérégie (AFM) est administrée par des représentants de quatre catégories de partenaires : 1) le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, 2) l’industrie forestière, 3) les propriétaires de boisés et 4) le milieu municipal.

Le financement des activités de l’Agence provient principalement du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (80%) et de l’industrie forestière (20%).  L’AFM reçoit aussi, ponctuellement, des contributions d’autres sources pour divers projets qui font partie de son mandat. 

La contributions financières de l’industrie forestière à l’Agence se fait par des redevances que doivent verser les titulaires de permis d’exploitation d’usines de transformation de bois, suite à leurs achats de bois en provenance des forêts privées de la région.

Ces titulaires de permis doivent en effet déclarer à l’Agence le nombre de mètres cubes de bois qu’ils achètent en provenance de la région et payer pour chacun, une redevance suivant le taux établi par le gouvernement du Québec. Cet argent versé aux Agences contribue à aider à la protection et la mise en valeur des forêts privées.

Membres

Il est possible de devenir membre de l’Agence forestière de la Montérégie pour les acteurs forestiers impliqués en Montérégie.  Il existe deux statuts de membres au sein de l’AFM : les membres réguliers et les membres associés.   

Une personne morale ou un organisme, œuvrant sur le territoire de l’Agence, peut être admis comme membre régulier de l’Agence s’il fait partie de l’une ou l’autre des catégories suivantes :

  • Le monde municipal, incluant les MRC et les municipalités locales;
  • Les organismes de producteurs forestiers reconnus, lesquels se divisent en deux sous-catégories : les organismes de gestion en commun (OGC) et les syndicats de producteurs de bois (SPB);
  • Les titulaires de permis d’exploitation d’usines de transformation du bois, lesquels se divisent en deux sous-catégories : les industriels du sciage et les industriels des pâtes et papiers.

Par ailleurs, toute personne ou tout organisme ayant des intérêts connexes à ceux de l’Agence et souhaitant promouvoir les objectifs de l’Agence peut devenir membre associé.

Conseil d’administration

Le conseil d’administration de l’Agence forestière de la Montérégie est constitué de représentants du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, du milieu municipal, de l’industrie forestière ainsi que d’organisations représentants les propriétaires de boisés, en l’occurrence le Groupement forestier du Haut-Yamaska et le Syndicat des Producteurs forestiers du sud du Québec. 

Voici la liste des membres actuels du conseil d’administration de l’Agence forestière de la Montérégie (2019-2020) :

  • Richard Godère, Scierie West-Brome – Président de l’AFM
  • Martin Larrivée, Syndicat des Producteurs forestiers du sud du Québec – Vice président de l’AFM
  • Carl Patenaude-Levasseur, ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs
  • Marc-Antoine Renaud, ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs
  • Denis Henderson, municipalité de Havelock
  • Jean-Marc Ménard, municipalité de Sainte-Christine
  • Jean Lévesque, municipalité de Frelighsburg
  • Mario St-Pierre, ville de Saint-Pie
  • Jean-Paul Roy, Syndicat des Producteurs forestiers du Sud du Québec
  • Sophie Gendron, Groupement forestier du Haut-Yamaska Inc.
  • Denis Beaulieu, Groupement forestier du Haut-Yamaska Inc.
  • Richard Pépin, Scierie Armand Duhamel et fils Inc.